© 2019 par Lambersart ensemble 

NOTRE EQUIPE

A l’issue du premier tour des élections municipales de mars 2014, la liste menée par Nicolas Bouche terminait 3e, à 86 voix de celle menée par Yvon Cousin, ex premier adjoint de Marc-Philippe Daubresse. Conformément à ce qui avait été annoncé au cours de la campagne, la décision fut prise de se retirer du 2e tour, et d’appeler à voter en faveur du changement à Lambersart.

 

Lambersart ensemble

 

Une grande majorité des colistiers et sympathisants a décidé, un an après les élections, de se regrouper et de fonder « Lambersart ensemble ».

 

On retrouve, dans l’esprit fondateur de « Lambersart ensemble », les fondamentaux qui avaient guidés la démarche de l’équipe pour les élections de 2014 : honnêteté, souci du bien commun, écoute, concertation. Ces fondamentaux permettent de dépasser les clivages gauche-droite habituels, qui ne nous paraissent pas adaptés à la politique locale.

Bienvenue chez nous, si vous partagez ces valeurs !

Expliquer, expliquer, toujours expliquer !

 

La diffusion de notre tract « Rien n’a changé » et la mise en ligne de notre nouveau site internet en juin 2015 ont fait resurgir des questions autour des élections de mars 2014. Nous y répondons ici une nouvelle fois. Parce que la transparence est une exigence que nous portons. Parce que le débat fait avancer.

 

A la suite du retrait de la liste « Ambition pour Lambersart » à l’issue du 1er Tour des élections municipales 2014, de nombreux électeurs ont compris notre démarche, d’autres ont pu se sentir trahis ou abandonnés. Nous avons entendu leur déception.

Pourtant, cette position a été adoptée conformément à la situation objective, à la lettre et à l’esprit de nos engagements annoncés

 

La liste « Ambition pour Lambersart » est arrivée en 3ème position, certes de bien peu, ; mais le fait est là : nous n’avions pas atteint le seuil pour nous maintenir au second tour, en toute légitimité.

Notre décision a été d’accepter strictement le choix des électeurs et de laisser leur liberté à ceux qui nous avaient fait confiance : nous avons clairement appelé au changement.

 

Fusionner avec telle ou telle liste…Les offres faites entre les deux tours étaient bien réelles et variées voire surréalistes. Les occasions de nous déjuger étaient belles et tentantes. Mais pourquoi bricoler entre deux tours une union avec des listes qui ne partagent pas le même projet ou la même éthique ? Pourquoi conclure des « accords » à la hâte alors que de longues discussions avec certaines listes n’avaient pas abouti plusieurs mois auparavant ?

 

Nous avions annoncé, depuis le début, qu’il n’y aurait pas de fusion. Nous avons décidé de faire ce que nous avions annoncé.

 

Au risque de paraître puriste voire candide, c’est,  à contre-courant de bien des pratiques, notre façon de faire de la politique que de rester fidèles à nos choix et engagements. Cela peut surprendre !

 

D’aucuns ont pu dire qu’il était un peu facile d’aller nous isoler «  sur notre rocher »… Mais nous constatons jour après jour, tant au niveau local qu’au niveau national, les dégâts générés par ceux qui sont prêts à tout pour obtenir un poste d’élu, et sacrifient leurs engagements sur un coin de table, pour figurer sur une liste…

 

Et puis, notre démarche actuelle par le biais de « Lambersart Ensemble » prouve que nous avons choisi d’être fidèles à nos électeurs en restant force de critique et de proposition, sans renier nos convictions.