© 2019 par Lambersart ensemble 

Conseil municipal du 30 juin 2017

01.07.2017

 

Pour la première fois, vous ne trouverez pas le compte-rendu exhaustif de la séance de conseil municipal. Vous trouverez un lien vers le « compte-rendu » publié sur le site de la Mairie (ce qui vous permettra de vous rendre compte du caractère pour le moins succinct de ce seul autre compte-rendu disponible en ligne…).

 

Pourquoi ? Parce que notre « envoyé spécial » n’a pas tenu le choc : en 3 heures de présence (de 19.00 à 22.00), il n’y a eu que 8 points (sur les 21 prévus à l’ordre du jour) qui ont été abordés (dont certains capitaux, comme « désignation du secrétaire de séance », ou « modification de la désignation des représentants du Conseil municipal aux conseils des écoles publiques », ou « modification d’un membre représentant les associations d’usagers du restaurant scolaire…).

 

On l’a déjà écrit : il est impossible d’intéresser les citoyens à la vie du Conseil Municipal en le rendant si peu dynamique, avec des discours qui traînent en longueur, et des tableaux projetés, quasiment invisibles pour le public courageux. Mais intéresser les Lambersartois à la vie du Conseil Municipal n’est sans doute pas la priorité de la majorité actuelle.

 

Bon, pendant 3 heures, on a eu droit à quelques informations :

 

Laurent FRAPPART  a présenté un point d'avancement de la "Mission Innovation" (Ville intelligente et innovante). Le maire parle d'une réflexion sur la création d'un espace de co-working, et indique qu'il va être nécessaire d'augmenter le budget "numérique" dans les prochaines années (vues les finances municipales, ça risque de demeurer un vœu pieux).

 

Puis il nous a parlé du PLU. D’après lui, il a réalisé une vraie révolution…  pas tout seul, en inversant le sens actuel et en donnant donc plus de souplesse sur le terrain (fonctionnement du PLU en mode "légo" : dans ma ville j'ai envie de cela et pas de cela, je fais).

 

 Christophe CAUDRON nous a parlé de la future zone bleue de l'avenue de Dunkerque. La municipalité de Lomme ayant pris cette décision, il a semblé important de faire la même chose afin d'éviter l'effet d'aubaines pour les voitures "ventouses" ne pouvant plus stationner à Lomme. La zone bleue sera limitée à 1h30 et aura une profondeur tout au long de l'avenue de Dunkerque (côté  Lambersart) d'environ 200m (la place devant l'église de Canteleu sera en zone bleue, par exemple). A Lomme, cette profondeur sera d'environ 500m ! Certains  y voient un effet positif potentiel pour les commerçants via une meilleure rotation de véhicules et donc une facilité accrue à trouver des places.  Début des "amendes" (17€) en novembre. Pour les habitants de la zone : 2 cartes de stationnement autorisé gratuites, et pour les commerçants : 1 carte.

 

Stéphane ACQUETTE nous a parlé de la Charte de l'arbre, en vue d’une délibération en septembre.

 

Pas de changement l’année prochaine pour les rythmes scolaires

 

Puis débat sur les indemnités du Maire (cf article) ; à noter l’argument ridicule de Marc-Philippe Daubresse sur le fait qu’il n’a pas sollicité l’allocation de retour à l’emploi des députés : d’après lui, cette allocation est réservée aux députés battus, ce qu’il n’a pas été !!!  Alors que cette allocation est réservée aux députés non réélus, qui cherchent un emploi… Ce qui n’est pas son cas, puisqu’il a atteint l’âge d’ouverture du droit à pension de député.

 

Bon, on n’est pas à une contre-vérité près dans les débats municipaux. Et comme ni la propagande municipale, ni la presse locale ne relèvent ses contre-vérités, peu importe…

Please reload

Derniers billets

17.09.2019

27.08.2019

Please reload

Archive
Please reload