Regard sur 30 ans d’action de M.Daubresse à Lambersart : ce que vous ne lirez pas dans le magazine municipal

01.12.2017

 

Ah, la communication... Dans une longue interview de deux pages dans le dernier magazine municipal, M.Daubresse dresse un bilan de sa perfection pendant 30 ans, allant jusqu’à se montrer en couverture aux côtés de Pierre Mauroy.

Evidemment, le bilan de 30 ans de M.Daubresse n’est pas tout noir, mais encore moins tout blanc. Des choses ont évolué positivement mais le bilan est aussi beaucoup plus contrasté que la propagande municipale veut le dire.

 

Voici une lettre à Marc-Philippe Daubresse pour compléter par quelques faits son bilan.

 

Monsieur le maire,

 

Les finances : vous parlez de bases saines. Mais vous oubliez de dire que l’endettement a fortement augmenté lors du précédent mandat. Celui qui est en cours est marqué par la vente sans réflexion, de terrains et bâtiments de la mairie. Vos successeurs trouveront une situation financière difficile alors même que la ville de Lambersart a depuis longtemps le taux de taxe d’habitation le plus élevé de la région. Et la baisse des dotations aux collectivités n’explique pas tout. C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Les impôts des Lambersartois sont élevés. La capacité d’investissement de la Ville ne cesse de baisser. Et pourtant, les équipements et services à la disposition des habitants sont largement insuffisants : pas de vraie salle culturelle, pas de piscine ouverte à tous, pas de vraie médiathèque… Quand les Lambersartois comparent les services proposés par la Ville à ceux de communes voisines, comme Marcq ou La Madeleine, ils comprennent qu’il y un vrai problème. C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Le logement. A force de ne pas vouloir respecter la Loi, que vous connaissez bien en tant que député, vous avez mis la ville dans une situation difficile. A cause de votre manque d’anticipation, de volonté, voilà Lambersart parmi les villes qui payent le plus d’amende, parce qu’elles ne respectent pas le quota de logements sociaux. Vous trouvez normal qu’une partie de l’argent des habitants paie vos choix ? C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Vous parlez aussi de la difficulté de faire vivre les quartiers à Lambersart. Qu’avez-vous fait pour créer un centre-ville, créer un cœur de Lambersart depuis 30 ans ? Rien et pourtant, lors de la dernière campagne municipale, vous aviez indiqué qu’une étude était en cours… La com’, les promesses électorales et la réalité… C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Depuis quelques semaines, vous citez régulièrement -comme par hasard - Mme Krieger comme étant votre bras droit. Mais ceux qui suivent de près la vie municipale savent que vous oubliez de dire que depuis 30 ans, votre fonctionnement a souvent été autoritaire, laissant peu de place à vos adjoints. Encore moins à la critique et au dialogue. Vous décidez, ils se taisent. Il suffit d’assister au Conseil municipal pour comprendre que la vraie démocratie y est trop souvent absente.  Que de progrès à faire dans ce domaine ! C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Vous affirmez avoir été un « maire au contact des habitants » alors que les Lambersartois ont trop souvent constaté votre éloignement, votre acharnement politicien à briguer tous les mandats possibles, à cumuler, y compris en famille… Vous affirmez que « maire est le plus beau des mandats », mais n’avez cessé d’essayer d’en briguer d’autres… Non, M.Daubresse, vous n’avez pas été un maire présent, disponible, et attentif aux vrais besoins des habitants. Tout simplement parce que vous ne viviez pas suffisamment dans la ville. Lambersart a maintenant besoin d’un maire citoyen, qui se met vraiment « au service ». C’est ça aussi votre bilan de 30 ans à la mairie !

 

Celui ou celle qui sera élu(e) maire ce samedi récupère un bilan qu’il lui faudra assumer. Ce ne sera pas toujours facile. Nous lui souhaitons bon courage et bonne chance.

 

Please reload

Derniers billets

17.09.2019

27.08.2019

Please reload

Archive
Please reload

© 2019 par Lambersart ensemble